» » » » » Musée Sighet: Salle 38 – Salle des dignitaires

Musée Sighet: Salle 38 – Salle des dignitaires

posted in: Premier étage | 0

Sala 38

Une salle consacrée spécialement à l’élite politique exterminée à Sighet.
Au mois d’avril 1950, les directions régionales de la Securitate avancèrent aux organes centraux des tableaux comportant les noms des personnes qu’elles proposaient d’arrêter. Sur le tableau portant les noms des anciens dignitaires figure la décision suivante, sans signature : « Tous les éléments qui ont joué un rôle dans
la vie politique du pays. Trouver des raisons pour les impliquer dans des procès ».
Dans la nuit du 5 à 6 mai 1959, un premier lot de 80 personnes environ a été amené à Sighet avec des fourgons. Ultérieurement, ce groupe allait être complété par plusieurs
dizaines de soi-disant « éléments hostiles » qui n’avaient pas été trouvés à domicile pendant la première nuit. Au début, les anciens dignitaires restèrent emprisonnés à Sighet pendant plus d’une année sans aucune base légale. C’est à peine le 1er août 1951 que les choses furent « légalisées » ; par la décision du Ministère de l’intérieur
n° 334, 89 anciens dignitaires ont été « envoyés » (ils se trouvaient déjà là !) dans une unité de travail « pour un délai de 24 mois – statistique spéciale ». Le nom de code du pénitencier de Sighet était la « Colonie de travail Dunărea (Danube) ». Cette peine administrative, sans droit d’appel, a été majorée de 60 mois par la décision
MAI n° 552, le 6 août 1953. Les condamnés du procès du Parti national paysan (novembre 1946), qui avaient été auparavant à Galaţi (parmi lesquels Iuliu Maniu et Ion Mihalache), ont été amenés à Sighet le 15 août 1951. La bureaucratie, la terreur et le chaos qui y régnaient étaient si grands que certains des détenus politiques ont
même été « condamnés » une deuxième fois longtemps après leur mort.
Les nombreuses photos assorties des éléments biographiques des détenus confèrent à cette salle un aspect solennel et tragique.