» » » » L’Ecole d’Eté de Sighet, 2001

L’Ecole d’Eté de Sighet, 2001

posted in: L’Ecole d’Eté | 0

Şcoala de vară 2001La quatrième édition, du juillet 2001, a eu un thème double: “La famille au sein de laquelle j’aimerais vivre” et “D’où vient l’extrémisme”. Le nouveau recteur de l’Ecole a été Stéphane Courtois, auteur principal du célèbre “Livre noir du communisme”. Avec Courtois, le Centre International d’Etudes sur le Communisme avait établi des contacts dès 1998, lorsqu’un collectif de chercheurs, coordonné par Romulus Rusan, avait rédigé l’Addenda du “Livre noir” et la carte du Goulag (tous deux parus en version roumaine, la première des 26 qui allaient s’accumuler au fil des années). La familiarité de Courtois avec les élèves a été de nature à augmenter le degré de communicabilité de l’Ecole, qui allait, cette année également, réunir des noms prestigieux (entre autres, des acteurs de psychodrame, venus d’Oslo, tels Wenche Elena Medboe et Bernhard Halle), mais aussi l’académicien Alexandru Zub, Mircea Carp, Ion Caramitru, l’essayiste Michel Thomas Penette, directeur du projet « Itinéraires européens » du Conseil de l’Europe, les professeurs Anatol Petrencu et Eugenia Bulat de Chisinau, Ioana Voicu-Arnautoiu, la fille de Toma Arnautoiu, Andrei Ursu, le fils du dissident Gheorghe Ursu, la professeur Sanda Golopentia, des Etats-Unis, la fille du sociologue Anton Golopentia, Christian Mititelu, directeur de la section en roumain de la radio BBC, le professeur Serban Radulescu-Zoner, Romulus Rusan et Ana Blandiana. L’une des sessions de l’Ecole a été consacrée aux discussions qu’ont eues les « seniors » de l’Ecole d’Ete, c’est-à-dire les participants des années précédentes, tandis qu’une autre a été réservée à un débat organisé par les élèves bessarabiens et traitant de la situation de la culture dans leur pays.