» » » » » Musée Sighet: Salle 41 – Répressions ethniques

Musée Sighet: Salle 41 – Répressions ethniques

posted in: Premier étage | 0

Sala 41Les communautés ethniques de Roumanie ont, elles aussi, souffert pendant la période communiste. En janvier 1945, plus de 75 000 citoyens roumains d’origine allemande furent déportés en Union Soviétique afin de « reconstruire » l’économie ravagée par la guerre. 20% en sont morts. Les survivants purent revenir en Roumanie à peine en 1949-1950. 44 000 personnes du Banat et de Mehedinţi, dont des ethniques roumains, bulgares, aroumains, serbes et de Bessarabie ont été déportées dans la plaine du Bărăgan. Là, elles furent obligées de se construire des bouges et à travailler la terre jusqu’en 1956. Après la révolution de Budapest, en 1956, la communauté hongroise de Transylvanie fut soumise aux persécutions, de nombreuses arrestations étant opérées. Les persécutions contre la communauté juive de Roumanie ont revêtu la forme de procès intentés aux sionistes.
Dans l’exposition du Musée de Sighet sont développés plusieurs aspects des procès des sionistes : le procès « du lot d’écrivains allemands » ; le « commerce » que les autorités communistes du temps de Ceausescu faisaient avec les Juifs et les Allemands.